MEMBRES
Publications depuis 2008
Publications avant 2008
Activités internationales
Valorisation / Contrats
Colloques et séminaires du LEAD
Statuts du LEAD
Téléchargements
Bibliothéque
Bases de données



Laboratoire International Associé du CNRS (LIA)

Inégalités, Développement et Equilibres Politiques

En partenariat avec le centre Jacques Berque (CNRS) de Rabat, l'Université Mohamed V Rabat Agdal et l'Université Internationale de Rabat.


Au moment de sa création, le LIA se proposait de réfléchir (i) sur les causes et la mesure des inégalités au Maroc, (ii) sur la pertinence des politiques publiques destinées à y remédier et (iii) sur leurs conséquences conjointes sur les équilibres politiques. Il entendait, toutefois, se concentrer, en un premier temps, sur des politiques sectorielles concernant la santé et l'éducation. L'évaluation de la mise en œuvre du Régime d'assistance médicale aux démunis (RAMED) au Maroc a constitué un premier objet de recherche. Ont été abordées les questions des choix budgétaires, du ciblage, de l'équité, de l'impact et de la réception des politiques publiques sociales ainsi que celles, structurantes compte tenu des processus décisionnels, des coûts d'opportunité et des calculs opportunistes qui déterminent leur conception et accompagnent leur mise en œuvre.


Au-delà de ce programme central, le LIA a connu deux extensions impliquant toujours le RAMED : (i) une portant sur la continuation des difficultés d'accès aux soins ; (ii) une autre portant sur la comparaison Maroc-Sénégal de deux programmes de gratuité de soins pour les personnes âgées.


En cours de route, l'opportunité d'une enquête sur la santé des migrants subsahariens, dans la perspective de leur rattachement au RAMED, a conduit les chercheurs du LIA à s'intéresser à l'intégralité de leurs parcours d'intégration et, par conséquence, aux politiques publiques migratoires. De ce point de vue, la " Nouvelle politique migratoire " marocaine présente la même caractéristique que le RAMED : un objet susceptible d'être analysé à des échelles différentes et dont les différents niveaux d'analyse se complètent.


Dans sa demande de renouvellement (2018-2020), le LIA propose un recentrage de ses recherches : (i) à travers une dimension comparative, notamment avec l'Afrique de l'Ouest ; (ii) via un intérêt pour la description des situations pratiques et, partant, la confrontation des mécanismes considérés dans leur généralité avec les interactions concrètes impliquant les destinataires des politiques visées.

1 visiteurs