MEMBRES
Publications depuis 2008
Publications avant 2008
Activités internationales
Valorisation / Contrats
Colloques et séminaires du LEAD
Statuts du LEAD
Téléchargements
Bibliothéque
Bases de données



 

BASES DE DONNEES DU LEAD

 

Nouvelle base mondiale sur les inégalités éducatives - 146 pays sur la période 1950-2015

Productivity Capability Index - 105 countries over 1981-2013

 

 

New dataset on the inequalities of education

Nouvelle base mondiale sur les inégalités éducatives - 146 pays (1950-2015)

Fichier excel

Une nouvelle base mondiale sur les inégalités éducatives est proposée ici. Elle couvre 146 pays observés au cours de la période 1950-2015 en donnant une estimation des inégalités d’éducation par groupe d’âge de 5 ans (15-19 ans ; 20-24 ans ; 25-29 ans…) et pour des tranches d’âge agrégées. Cette base tend à améliorer les estimations fournies jusqu’à présent par les bases existantes, y compris celle de Barro et Lee, notamment pour les raisons suivantes.
• Premièrement, nous sommes partis de la dernière base de Barro et Lee (2013) {version 2.0} qui offre les estimations les plus précises sur la répartition de l’éducation selon le niveau maximum d'éducation atteint.
• Deuxièmement, nous avons eu recours à sept niveaux d’éducation. Les bases de Castelló et Doménech (2002), Checchi (2004), Castelló (2010), Cuaresma et al. (2013) et Van Leeuwen et Földvári (2014) ont toutes été construites en s’appuyant uniquement sur quatre niveaux d’éducation. Ces auteurs ne font pas de distinction entre ceux qui ont effectivement achevé un cycle d’enseignement et ceux qui ne l’ont pas achevé puisqu’ils utilisent des données agrégées par cycle. L’inégalité estimée concerne uniquement l’inégalité inter-cycles alors que l’inégalité intra-cycles est de ce fait ignorée.
• Troisièmement, en exploitant les données ventilées par tranches d’âge, la variation dans les durées des cycles d’enseignement est prise en compte. Il faut souligner que, à la différence, l’ensemble des bases mondiales élaborées jusqu’à présent pour quantifier les inégalités éducatives ont utilisé des durées des cycles d’enseignement fixes dans le temps. Tenir compte de ces changements a nécessité de recueillir des données désagrégées par tranches d’âge. La population âgée de 15 ans et plus, appartenant à différentes classes d’âge, n’est pas forcement passée au cours du temps par le même système d’éducation. En effet, durant la période 1950-2010, des restructurations du système éducatif ont été entreprises dans la plupart des pays impliquant des changements dans la durée totale de la scolarité aux cycles primaire collégial et secondaire. Nous avons recensé 99 pays sur les 146 de la base de Barro et Lee (2013) qui ont connu des changements dans ces durées, dont 31 pays ont eu plus de trois changements. Ne pas tenir compte de ces changements peut modifier significativement la valeur des indices d’inégalité. Ceci impacte aussi bien l’étendue que la répartition du nombre d’années d’études effectuées par les individus de ces différentes tranches d’âge.
• Finalement, la base de données présentée ici est la première qui propose une variété d’indices d’inégalité ventilée en tranches d’âge de 5 ans, par genre, pour 146 pays, pour des groupes agrégés de pays et/ou d’intervalles d’âge, tout en tenant compte de la variation et de l’hétérogénéité au sein des groupes agrégés. Elle est la plus adaptée pour permettre des comparaisons internationales.

Références

Benaabdelaali, W., Catin M. (2018), "Les inégalités d’éducation : une nouvelle base mondiale (1950-2015)", Région et Développement, 47, pp. 97-124.

Benaabdelaali, W., Hanchane S., Kamal A. (2012), “Educational Inequality in the World, 1950–2010: Estimates from a New Dataset”, Chapter 13 in John A. Bishop, Rafael Salas (ed.) Inequality, Mobility and Segregation: Essays in Honor of Jacques Silber (Research on Economic Inequality, Volume 20), Emerald Group Publishing Limited, pp. 337-366.

 

 

 

 

 

Productivity Capability Index - 105 countries over 1981-2013

LEAD-Productivity Capability Index-105 countries over 1981-2013.xlsx

This database has been constructed in order to provide comparable measures of productivity capability across countries and over time. Each index oscillates between 0 and 1.

Data description:

Name
Component indicators
Sources of data
Technology-Creation Index 1) Number of patent grants per 1 million people
2) Number of publications in scientific and technical journals per 1 million people
World Intellectual Property Organization, World Bank (WDI)
Technology-Infrastructure Index 3) Fixed broadband Internet subscribers per 100 people
4) Telephone fixed-lines per 100 people
5) Mobile cellular subscriptions per 100 people
6) Electric power consumption (kWh per capita)
World Bank (WDI)
Human-Skill Index 7) Literacy rate, adult total (% of people ages 15 and above)
8) Enrolment in tertiary education per 100,000 inhabitants
9) Mean years of schooling of adults
World Bank (WDI)
United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO)
United Nations Development Programme (UNDP)
Productivity Capability Index - Technology Creation Index
- Technology Infrastructure Index
- Human Skill Index
--

Main data characteristics:

1- With some modifications, we used the method developed by Archibugi and Coco (2004) in order to construct similar index.

2- All indicators are in non-monetary measures and have been expressed in normalized values in order to preserve the comparable feature of data across countries and over time.

Steps to index construction:

1- The missing observations have been filled using the averaged values of nearby observations. The countries with insufficient data have been excluded.

2- Data have been normalized by the country's population in order to be comparable with other countries' data.

3- The comparability feature of data has been emphasized using a method limiting the oscillation of measures between 0 and 1:

(Observed value-Minimum value of observations)/(Maximum value of observations-Minimum value of observations).

The values for telephone fixed-line and mobile cellular subscriptions, electric power consumption and enrolment in tertiary education have been used in natural logarithmic in order to reduce the worthless differences. In this case, the following formula is applied instead:

(ln(Observed value)-ln(Minimum value of observations))/(ln(Maximum value of observations)-ln(Minimum value of observations)).

4- The indices have been calculated as the simple average of the component indicators.

Reference:

Archibugi D. and A. Coco (2004), A New Indicator of Technological Capabilities for Developed and Developing Countries (ArCo). World Development, 32 (4), pp. 629-654.

 


 

137456 visiteurs